On ne désire que vous lire !

Forum d'animation dont la composante majeure est un concours de récits courts suivant des thèmes plus ou moins imposés selon le concept de l'émission ONDAR.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [10/06/2014] Émission 6

Aller en bas 
AuteurMessage
Chamois
Animateur
avatar

Messages : 265
Date d'inscription : 24/04/2014
Age : 23
Localisation : Seine-et-Marne

MessageSujet: [10/06/2014] Émission 6   Mar 10 Juin - 11:39

Bonjour à tous et bienvenue pour cette sixième édition d'On ne désire que vous lire !

Pour cette nouvelle émission, trois candidats sont au programme ! Dans l'ordre de passage, je vous présente JulesVerne, Pinkie Pie et Chamois. Souhaitons leur bon courage pour leur prestation !

Rapidement, je vous énonce les étapes qui vont constituer cette émission, comme les suivantes. Dans un premier temps sont exposés les récits. Interviennent alors les membres du jury sélectionnés qui donnent notes et commentaires pour chaque création.
C'est ensuite que les candidats ont la parole pour répondre aux jurés, indiquer des éléments, s'exprimer. Le public peut alors à son tour intervenir, commenter, s'exprimer et tout le monde peut échanger autour des récits publiés, du travail de chacun, etc...

Pour le jury de cette sixième émission d'ONDQVL, nous allons retrouver Randy, Pieu, Thib', Gélule et Thoum's.

Passons donc sans plus tarder aux créations des participants !


Candidat 1 : JulesVerne
[2° passage]

Homme brillant, capable de tenir tête à un politicien, un économiste, un taulard voire même à Socrate.

Thème choisi : Séisme dans ma ville.
Lien du récit

Candidat 2 : Pinkie
[1° passage]

Folle provenant d'une autre planète, aime rire et sourire.

Thème choisi : Résultantes d'une chute spectaculaire.
Lien du récit

Candidat 3 : Chamois
[2° passage]

Passionné d'animations, spécialisé dans le sport et fan d'humour.

Thème choisi : J'ai voté pour le Front National, et alors ?
Lien du récit


Merci à tous les trois pour votre participation ! Au jury de délibérer à présent !

_________________


Dernière édition par Chamois le Mar 10 Juin - 11:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ondqvl.forumactif.org
Chamois
Animateur
avatar

Messages : 265
Date d'inscription : 24/04/2014
Age : 23
Localisation : Seine-et-Marne

MessageSujet: Re: [10/06/2014] Émission 6   Mar 10 Juin - 11:40

JulesVerne
Séisme dans ma ville.
Mots imposés en gras

On nous avais pourtant assuré que ma ville était l'une des villes de France où il fait le plus bon vivre, à coups de renforts médiatiques, de graissage de pattes, subventions municipales en direction des hebdos nationaux, et nous, citoyens de seconde zone, on y a crû, bêtement, avec notre pognon dilapidé dans nos impôts locaux.

Bon, certes, Nantes, n'est pas une favela à ciel ouvert, c'est verdoyant, l'herbe y pousse grassement, autant dans nos salles de bains sophistiquées que dans les jardins publics ; les transports verts sont pratiqués par les petits LU comme nous, cuisiné au beurre de Guérande par les voix de radio Fipettes du tramway à chaque arrêt, l'ambiance est mi-sel, mi-caramel. On nous fait bouffer du macaron, boire du muscadet, sentir du muguet et voir des éléphants, des clébards, des monstres marins,des hérons et des géants mécanisés. Que demande le peuple ?

Et bien déjà , à tirer son coup sans coup férir au petit matin.

Et ce jeudi là, après une nuit nantaise arrosée, où mon foie prit cher au Remorqueur jusqu'à 05h00 du mat' (putain ce Ti Punch' de malade), je finissais dans les bras d'une belle inconnue aussi torchée que moi. Je n'allais pas par quatre chemins, lui prit la bouche et les hanches, c'était bon, elle m'accompagna jusqu'à chez moi. Nous nous déshabillions, nous fîmes l'amour, sauvagerie improvisée. Soudain, le lit se mit à trembler, les meubles aussi, un râle interminable sortait de ma gorge, les cris de la demoiselle (c'était quoi son prénom déjà?) s'intensifièrent, tout grondait de plus en plus fort dans mon appartement, çà secouait comme jamais, je crus que l'effet du Ti Punch fut la cause de ces vrombissements intenses.

En fait, quand t'es bourré tu baises mal. Les cris s'arrêtèrent, « arrête, arrête !!!! » , s'époumona t-elle, avant de se retirer. A cet instant, toute ma vaisselle se fracassa par terre, glissant de l'étagère de ma cuisine pour s'écraser dans un fracas strident au sol. Lolita, Violetta, Juanita, je ne sais plus, bordel, son prénom c'était quoi déjà ?, se releva, prit sa jupe simili cuir en main, son petit sac marron d'où ressortait à peine dévoilé le bout d'un tampax usagé dégueulasse, s'enfuit aussi vite que le temps que j'avais mis à bander en la pressant contre moi.
Je voyais bien qu'il y avait une secousse, mais j'étais encore allongé sur le dos, dans mon plumard, la queue bien dressée. Je m'en contentais un court instant. Ne pas être allé au bout, çà m'emmerdait et je restais focalisé sur cette sensation d'inachèvement.
Je reprenais mes esprits en percevant peu à peu les hurlements alentours. Les voisins parcouraient les couloirs et dévalisèrent les escaliers de l'immeuble en un vacarme assourdissant.
Quelle heure pouvait-il être bon sang ? Çà se mit à trembler de partout, quelqu'un frappa à ma porte en s'exclamant « Y'a quelqu'un ? Sortez vite, c'est un tremblement de terre !!! », avant de s'enfuir par pas précipités et de plus en plus étouffés jusqu'au bout du couloir où l'homme descendit l'escalier.

Nom de Dieu, un séisme dans ma ville ? !!! Pas possible, au Japon, ok, mais ici, à Nantes ? Dans cette jolie ville où il fait si bon vivre, c'était quoi ce délire ?
Je me relève du plumard, un vacarme effroyable s'intensifie, je ne parviens que difficilement à trouver mon équilibre tant cela secoue, capte mes clés de bagnole au vol, empoigne avec l'autre main la poignée de ma porte d'entrée, l'ouvre d'un geste, je cours à poil dans les couloirs que je ne reconnais plus, tous fissurés, et me retrouve ballotté dans tous les sens. Je marche comme un crabe sur une plage rocheuse bretonne.
Là je me dis, bordel, à quand le rattachement de Nantes en Bretagne, çà se trouve, cette saloperie de tremblement de terre ne serait pas arrivé, Dieu nous aurait protégé si on était bretons, merde !
En descendant l'escalier à toute blinde, je vois ma belle inconnue au pied du 1er étage, étalée par terre, une mare de sang entourant sa nuque et ses long cheveux noirs, tout ce rouge autour. Un extincteur à proximité. Crâne fracassé, çà avait dû tomber d'en haut. Le cœur ne battait plus. Je débandais aussi sec. Posais ma main tremblotante sur ses yeux pour les fermer, une larme coula sur sa gorge.
Je fuis jusqu'en bas, sorti de l'immeuble en me dirigeant vers ma caisse. Un vrai cataclysme, des incendies partout , Nantes illuminé. La tour de Bretagne n'apparaissait pas à l'horizon, le gratte ciel s'était effondré, de l'eau ruisselait partout en contrebas des trottoirs, l'asphalte des rues se fissurait dans tous les sens. Ma 4 L était encore là, comme un dinosaure improbable et immortel. Nantes est une ville surréaliste, nous avais toujours dit l'office de tourisme reprenant les mots d'André Breton pour vendre la ville. Çà n'avait jamais été aussi vrai qu'à cet instant.

J'enfonce la clé dans la serrure, çà tremble tellement que je crains d'y casser le bout de clé à l'intérieur, j'ouvre la portière, retire la clé, m'écroule sur mon siège, enfonce la clé de démarrage, la tourne, et là..... voyant d'essence s'allume, j'ai beau appuyer sur la pédale d'accélérateur, çà ne démarre pas. Non, mais tu le crois çà, tu le crois çà ? Plus de carburant dans ma 4 L ? Bordel, j'avais fais le plein il y a 1 semaine ok, mais il m'en restait j'en suis sûr.
Tout à coup , la route se fissure en son centre et tout mon immeuble s'enfonce dans un trou béant, je sors paniqué de ma 4 L, à poil, démuni, et là je vois un type en train de siphonner tout accroupi , mon réservoir. Je lui file un coup de pied à la tronche, l'insulte d'enculé, reprend son jerrycan, tout en le matraquant de mon talon.
Je remplis mon réservoir, remonte et démarre. Vroum Vroum !!! Ce coup ci , c'est parti, Titine va me faire son trajet le plus important de ma vie, sauve moi ma belle !
On fonce, évitant les gens paniqués qui tentent de rentrer de force dans ma 4 L, ou d'en grimper sur le toit dans un désespoir. Je suis nantais, on m'avait loué notre solidarité, ville socialiste. Pourtant, là, j'avance seul, j'en ai rien à carrer, je veux juste sauver ma peau. L'humanisme a ses limites. Animal, instinct de survie. Un fauve en cage, j'évite les trous qui se présentent, la ville est devenue chaos, les ponts n'ont pas tenu, effondrés. Seul le Pont Tabarly tient encore la barre et la marée. Je l'emprunte. Je m'évade, le tremblement s'est arrêté pourtant, mais je fonce tout droit sans regarder derrière.
Et si c'était l'occasion d'un nouveau départ, d'un retour à zéro ? D'une nouvelle vie ? L'horizon me tendait les bras, sur la route. Et Nantes s’effondrait derrière moi. Nantes, une ville où il fait bon vivre , nous avaient-ils dit, Nantes n'existe plus, elle a disparu. A terre, les Vautours !

_________________


Dernière édition par Chamois le Mar 10 Juin - 11:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ondqvl.forumactif.org
Chamois
Animateur
avatar

Messages : 265
Date d'inscription : 24/04/2014
Age : 23
Localisation : Seine-et-Marne

MessageSujet: Re: [10/06/2014] Émission 6   Mar 10 Juin - 11:40

Pinkie
Résultantes d'une chute spectaculaire.
Mots imposés en gras

Le petit Pierre, se leva comme tous les matins à 7h00. Encore endormi, il se frotta les yeux et se dirigea vers la salle de bain. Il se déshabilla et prit place dans la douche. Seulement, il oublia de fermer correctement la porte de douche, ce qui fit couler l'eau partout sur le sol. Pierre ne remarqua rien, et continua sa toilette quotidienne. Il sortit de la cabine, et glissa sur le sol bien humide. Il essaya de se rattraper avec le porte serviette, mais il le cassa. Prit de colère, il s'appuya sur le lavabo, pour ce relever, mais il retomba de plus belle. Le sol fort glissant, commença à lui taper sur les nerfs. Il se releva de lui même fit un pas, et retomba lourdement sur ses fesses. Triste matinée pour Pierre, qui fut conduit à l’hôpital pour une fêlure au coccyx . Pierre dut rester à la maison, pendant plusieurs mois, comme une longue série de jours fériés , à attendre que son maux se calme. Une attende interminable, aussi longue qu'un arc-en-ciel.

_________________


Dernière édition par Chamois le Mar 10 Juin - 11:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ondqvl.forumactif.org
Chamois
Animateur
avatar

Messages : 265
Date d'inscription : 24/04/2014
Age : 23
Localisation : Seine-et-Marne

MessageSujet: Re: [10/06/2014] Émission 6   Mar 10 Juin - 11:40

Chamois
J'ai voté pour le Front National, et alors ?
Mots imposés en gras

Aujourd'hui, je me sens sale. Non comme si j'avais chuté dans un lac où se rejoignent tous les égouts de la ville mais plutôt dans le sens où je regrette fortement ce que je viens de réaliser. En effet, c'est en ce jour qu'ont lieu les élections européennes. Étant convaincu que l'abstention est le meilleur moyen de donner son vote aux partis qui ne le méritent pas (s'il en est qui le mérite), je suis parti d'un air décidé au bureau de vote avec la ferme intention de glisser dans l'enveloppe un bulletin. Mais me voilà tiraillé ! 31 listes sont représentées en Île de France et de tous genres... Du parti de la légalisation du cannabis au parti du vote blanc en passant par les amoureux de l'espéranto, les éternels religieusement convaincus et les traditionnels partis de gauche, de droite, du centre, des extrêmes... Je panique, 31 bulletins devant moi, comment choisir ? Allez, je tente de piocher au hasard ! UMP... Euh, bon, tentons plutôt un autre moyen, je lance tous les bulletins en l'air, le dernier qui tombe est le bon... PS.... Bon, au moins, ce procédé aura permis d'éliminer une dizaine de bulletins, entre ceux qui ont atterri dans la cabine d'à côté et ceux qui ont fini dans la corbeille. Tiens, et si je procédais par élimination ? Je retire tous les partis en lesquels je ne crois pas... Zut, vlà que je n'ai plus le moindre papier dans les mains, je me suis pourtant juré de voter ! La pression monte, je sens une file d'attente grossir devant le rideau de ma cabine, ça commence à gronder, ça crie « Vas voter, en... ». Cette violence verbale engendre moultes querelles et j'entends des coups qui partent, des gens qui tombent, des fractures multiples... Bref, ça ne sent pas bien bon dehors ! Tout ça, c'est à cause de la diversité, il y a trop de différences entre les citoyens français ! C'est décidé, je vais voter pour ceux qui prônent le non-mélange des races ! Je fouille parmi les bulletins éparpillés partout, à quatre pattes dans la cabine... Je ne trouve pas, je me glisse discrètement dans la cabine d'à côté quand tout d'un coup gît de ma bouche un « TROUVÉ ! ». Mon voisin de vote me regarde ahuri ramassant le bulletin sur lequel est inscrit la liste du Front National. Je suis là, avec un immense sourire niais et je lui lance vigoureusement un « Je vote pour le FN, et alors ? ». Je me rends alors compte que je suis entouré de partout par des impatients, des pressés de voter, des enragés d'avoir patienté et tout un tas d'anti FN. Je cours vers l'urne, jetant ma carte électorale et ma pièce d'identité sur la table, signant dans une case que j'espère être la bonne, plaçant promptement mon enveloppe toute froissée dans l'urne, récupérant à la volée mes papiers et fuyant le bureau de vote à vive allure, poursuivi par tout le quartier le couteau entre les dents ! J'ai pêché, le châtiment arrive !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ondqvl.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [10/06/2014] Émission 6   

Revenir en haut Aller en bas
 
[10/06/2014] Émission 6
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» COMICS PLACE : la petite émission
» Avis de marché - Paris - Musée Rodin - Mission de restaurateur conseil - conservation préventive
» Onde à bulles, l'émission BD de Radio Campus
» Ma démission de mon poste d' admin
» Nouvelle émission musicale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
On ne désire que vous lire ! :: Studio des émissions :: Émissions d'ONDQVL-
Sauter vers: